Vétos-Entraide lance les cahiers du mentorat

Ve%CC%81tos%20Entraide%20logo

Dans la poursuite de ses actions et de sa réflexion portant sur les jeunes générations vétérinaires, Vetos-Entraide s’est penché sur la thématique du mentorat.


Les étudiants ne semblent pas assez préparés au passage de l’école vétérinaire vers l’exercice professionnel et ne se sentent pas assez soutenus par leurs aînés. Restaurer du lien entre les générations, promouvoir de la confraternité est indispensable au démarrage puis à l’insertion dans le monde professionnel : le mentorat est approprié à ce développement.

Le mentorat, relation d’aide bénévole et bienveillante entre une personne expérimentée et une autre en devenir, nous est apparu bénéfique pour agir sur certains leviers, en particulier pour que les jeunes aient une idée des métiers qu’ils souhaitent exercer, puis réussissent à s’épanouir dans une activité choisie. L’acquisition de savoir-être et de savoir-devenir dans un lieu de partage et de tolérance sont au cœur du mentorat.

Le travail de réflexion et de rencontres de Vétos-Entraide a donné naissance aux Cahiers du mentorat vétérinaire, l’un destinés aux mentorés, l’autre aux mentors. Véritables guides de la relation mentorale, ils offrent un fil conducteur, un cadre sécurisant, des ressources documentaires aux équipes qui ont eu l’occasion de se former au sein de plateformes existantes comme Louveto, à celles qui se formeront dans le futur.

Après une rapide définition de ce qu’est le mentorat, la précision de ce qu’il n’est pas, un aperçu de ce qu’une relation mentorale peut apporter aux deux protagonistes de l’équipe, ces cahiers viennent retracer les étapes importantes de la construction de ce lien particulier et ce qui en fait la qualité : l’écoute bienveillante, la confidentialité, la confiance et le respect mutuel, le bénévolat en sont des piliers indispensables.

Vous y trouverez aussi une préparation à la première rencontre, un contrat d’engagement réciproque à respecter les valeurs du mentorat, à s’y impliquer durablement, un guide pour évaluer les progrès réalisés ou les difficultés rencontrées, une mise en garde sur les dérives possibles et quelques thématiques relatives aux aspirations sociétales et aux besoins du monde du travail.

Le mentorat se doit, pour être efficace, de rester profondément éthique. Il n’est pas question, sous couvert d’aider son prochain pour se lancer dans la vie active ou même pour traverser ses études et les choix qui les accompagnent, de venir recruter, de chercher à en tirer un quelconque profit personnel. Ce serait tromper des jeunes en quête de lien, de soutien et de compréhension.

Ces cahiers ne se veulent pas exhaustifs mais seront évolutifs. Ils pourront progresser au gré des travaux réalisés par l’association, au fil des échanges avec les jeunes consœurs et confrères. Ils constituent un tuteur à la relation mentorale, qui reste unique pour chaque équipe formée.

Vous pouvez les consulter librement sur le site de Vétos-entraide, les partager à votre guise et bien entendu nous faire profiter de ce qu’ils vous inspirent, ainsi que nous transmettre vos observations et vos suggestions.

Pour en savoir plus : https://vetos-entraide.com/cahier-du-mentorat/

Pour nous contacter :

  • joelle.thiesset@vetos-entraide.com
  • marie.babot@vetos-entraide.com
  • jourdan.th@wanadoo.fr

👍 Ce communiqué n'a pas fait l'objet d'une transaction financière.

Tags

vétérinaire Vétos-Entraide publi-communiqué

Article précédent Article suivant