Update marché de l'emploi vétérinaire (3ème trimestre 2021)

Triste palmarès : Pôle Emploi vient de nous classer en 2021 comme la 5ème profession française en termes de difficultés de recrutements. Il me semble donc utile de poursuivre ici l'exercice de transparence initiée en début d'année sur nos statistiques internes et sur les extrapolations qu'elles nous permettent de faire, afin de vous informer précisément et régulièrement de l'état du marché de l'emploi vétérinaire. Je préfère vous prévenir, ce billet n'est malheureusement pas annonciateur de bonnes nouvelles...


Offres d'emploi

Sur le troisième trimestre 2021, nous observons une hausse de 40,6% du nombre d'annonces par rapport au même trimestre en 2020. Il s'agit du chiffre le plus élevé depuis le lancement du site (en juin 2014), avec un record inégalé sur le mois de septembre. Notons que 83,6% de nos annonces concernaient des postes vétérinaires.

CV-thèque

Nous accusons une baisse de 21% des CV de notre CV-thèque. Il s'agit d'un triste record puisqu'il s'agit du chiffre le plus bas pour un troisième trimestre depuis 2015... A noter que de nombreux candidats nous ont signalé la problématique suivante : ils sont contactés massivement dès lors qu'ils mettent leur CV en ligne, y compris sur des zones de recherche qu'ils n'ont pas mis dans leur profil. Cela conduit certains d'entre eux à retirer leur CV, alors même qu'ils sont encore en recherche, parce qu'il n'arrivent plus à répondre aux multiples demandes. Ils préfèrent alors consulter les annonces et avoir totalement la main sur leur recherche d'emploi. Cette pratique semble de plus en plus courante.

Précisément, 289 vétérinaire étaient en recherche d'emploi et disponibles dans notre CV-thèque au 30 septembre 2021 (qui bénéficie d'un système de mise à jour automatique sur 6 semaines).

Balance de l'offre et de la demande

Par extrapolation, la tendance du marché de l'emploi vétérinaire sur les mois de juillet, août et septembre 2021 ressemble à cela :

p-ese-pratos-q4_55231519

VétoRempla

Je ne vous cache pas que VétoRempla nous pose un cas de conscience ... Nous observons une hausse de 76,7% de recherche de vétérinaires remplaçants contre une baisse de 44,2% de remplaçants disponibles sur la même période en 2020 (ce dernier chiffre est un peu majoré car nous avons amélioré notre système de mise à jour automatique en juillet 2021, ce qui biaise un peu les chiffres). Il est indéniable que l'efficacité du service est largement compromise par l'inadéquation entre l'offre et la demande de remplaçants et j'avoue que cela nous pose de plus en plus question.

En outre, nous avons du mal à savoir combien de candidats remplaçants sont réellement disponibles à l'instant t (et ce malgré un système de mise à jour automatique) car certains candidats ne mettent pas correctement à jour leur disponibilités ou "se sécurisent" en laissant leur profil VétoRempla en "disponible" pendant la durée de leur période d'essai, au cas où... Il y a donc un décalage de mise à jour des disponibilités des candidats remplaçants, que nous ne parvenons pas à enrayer complètement.

Notre volonté est de faciliter la mise en relation entre recruteurs et candidats et certainement pas de générer de la frustration auprès des consoeur.frère.s utilisateurs (et encore moins de leur donner le sentiment de se faire arnaquer 😨). Nous avons encore des recruteurs qui trouvent des remplaçants via le service, c'est la seul raison pour laquelle nous le maintenons ouvert. Nous réévaluons cette question tous les 3 mois et si nous jugeons à l'avenir que le service devient complètement inefficace, nous n'hésiterons pas à prendre les mesures qui s'imposent, pour préserver la confiance de nos utilisateurs.

Consultation des annonces et conversion

👉Pour ce qui est des statistiques de visibilité des annonces de juillet à septembre, les annonces ont été lues en moyenne 765 fois sur la durée de publication de trois mois. C'est 3,3% de moins qu'au même trimestre 2020. A noter qu'il s'agit d'une moyenne car on observe de grandes disparités d’une annonce à l'autre, avec un maximum à 3592 lectures et un minimum à 197 sur ce dernier trimestre (ce minimum est à prendre avec prudence car certaines annonces sont mal classées - en raison de champs mal remplis par le rédacteur - ce qui impacte très négativement leur visibilité).

👉 Par ailleurs, on peut noter un point positif (enfin !) : le taux de conversion moyen (nombre de postulants/nombre de lectures de l’annonce) est en hausse de 52% par rapport au même trimestre 2020. Ce résultat est tout de même à tempérer car plusieurs consoeur.frère.s nous ont remonté un nombre parfois important (excessif) de clics sur le numéro de téléphone (nous sommes en train d'investiguer sur la question). Ce taux de conversion reste bas pour un job-board, quand on le compare à d'autres secteurs d'activité, ce qui signe une fois de plus un déséquilibre important de la balance offre/demande.

Annonces des structures indépendantes vs groupements

On me pose très souvent cette question 🧐 alors il me semble essentiel d'y répondre ici... Est-ce que les chaînes de cliniques ont plus ou moins de réponses de candidats que les autres ? Nous ne disposons pas d'un suivi très précis sur la question, dans la mesure où il ne s'agit pas pour les candidats d'un critère de recherche disponible dans notre outil de recherche avancé, mais en regardant certaines données manuellement, je peux affirmer que, pour l'instant en tout cas, la réponse est non. On n'observe pas de différence significative entre structures indépendantes et groupement de cliniques pour ce qui concerne le nombre de vues et le taux de conversion.

Petit message aux candidats

Dernier point à aborder, mais non des moindres : de nombreux recruteurs nous remontent le fait qu'ils soient heurtés, blessés, agacés - à juste titre il me semble - par l'absence de réponse des con.soeur.frère.s en recherche d'emploi. Cela me désole déjà de les voir désemparés par l'absence de candidats disponibles mais j'avoue que ce sentiment est majoré par ce qui s'apparente à un manque de correction et de confraternité. Je comprends bien la problématique de "surcharge" vécue par les candidats, mais je les exhorte tout de même à prendre le temps de répondre à leurs consoeurs et à leurs confrères, même par la négative et même s'il ne s'agit que de quelques mots. Ce n'est pas parce qu'on a toutes les cartes en main qu'on doit oublier la bienveillance et les bonnes manières. A bon entendeur 🤔...


Nous étions déjà sur un marché tendu, mais force est de constater que depuis le début de l'année, nous sommes passé sur un marché saturé... Prochain état des lieux : début janvier, en espérant que la situation se sera quelques peu améliorée d'ici là 🙏.

Marine Slove,
Vétérinaire et responsable de Vétojob

Pour en savoir plus, la Rédaction vous conseille :

➡️ Dernier Update - mars 2021

Source :

Statistiques internes www.vetojob.fr

Tags

vétérinaire RH marché emploi associé

Article précédent Article suivant